Vote du 30 mai 2018 au CN sur la transposition de la Directive 2017/853 en droit suisse – élections fédérales 2019

Vote du 30 mai 2018 au CN sur la transposition de la Directive 2017/853 en droit suisse – élections fédérales 2019

par Bruno Buchs, 05.06.2018

Le vote du 30 mai 2018 au Conseil national a été suivi de près par les défenseurs des droits et des libertés en matière d’armes.

Les défendeurs du maintien du droit suisse actuel sur les armes – déjà très restrictif – respectent l’indépendance des parlementaires, qu’ils votent en leur âme et conscience, ou qu’ils suivent aveuglément les ordres de leur parti.

En exprimant leur vote, les parlementaires en acceptent les conséquences.

Les Conseillères nationales et les Conseillers nationaux qui ont accepté la transposition de la Directive 2017/853 en droit suisse verront leurs noms biffés des listes électorales de 2019 par un nombre très élevé de citoyennes et citoyens suisses, propriétaires d’armes, tireurs, chasseurs ou collectionneurs, tous respectueux des lois et conscients de leurs responsabilités en terme de sécurité.

L’UE et le Conseil fédéral prétendent que ces restrictions injustes et inutiles permettront de lutter contre le terrorisme. Les CN qui ont validé ce mensonge ont surtout marqué leur soumission à l’UE et leur manque de volonté d’utiliser leur marge de manœuvre dans les négociations (Schengen). Ce faisant, ils ont perdu la confiance de leurs électeurs.

Les défenseurs d’un droit libéral sur les armes utiliseront les listes ci-après lors des élections fédérales 2019, ils feront leurs choix en conséquence.

CN_canton de Berne
CN_canton de Fribourg
CN_canton de Genève
CN_canton du Jura
CN_canton de Neuchâtel
CN_canton du Valais
CN_canton de Vaud

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*