proTELL: Bon vent à M. Cassis. Maintenant, le combat continue !

Communiqué de proTELL du 17.10.2017

Bon vent à M. Cassis. Maintenant, le combat continue !

proTELL regrette, mais comprend que M. Ignazio Cassis, Conseiller fédéral élu, ait préféré renoncer à être membre de notre association.

Profondément attachés au respect des institutions, notamment au principe de collégialité qui prévaut au Gouvernement fédéral, nous n’ignorons pas, en effet, qu’il peut paraître difficile de continuer à afficher publiquement son appartenance à une association qui combat ouvertement un projet (un nouveau durcissement de notre loi sur les armes) récemment mis en consultation.

Dans ce sens, proTELL souhaite bon vent au nouveau Conseiller fédéral. Nous le remercions d’avoir eu le courage, par son adhésion, de confirmer publiquement, en toute transparence, un engagement pour un droit libéral sur les armes qui était le sien depuis des années avec nos amis de l’association Libertà e Valori. Cela aura été un honneur, pour proTELL, de compter parmi ses membres un homme de cette qualité. M. Cassis a fait part de sa décision de renoncer à sa carte de proTELL, mais non pas aux convictions qui ont motivé son adhésion.

La campagne de presse de ces derniers jours visait proTELL. Probablement sans le vouloir, elle a donné à notre association une audience historique. Elle nous a permis de mettre au coeur du débat le refus de toute restriction supplémentaire à notre loi sur les armes. Nous avons pu rappeler que si proTELL est un lobby, elle est celui des droits et des libertés de centaines de milliers de citoyens libres de ce pays qui veulent le rester. Beaucoup l’ont compris, car en quelques jours seulement, proTELL a enregistré près de 160 adhésions.

Tous les médias, tous les Suisses savent désormais que pour proTELL, comme pour des centaines de milliers de Suissesses et de Suisses, le droit de détenir des armes n’est pas négociable. Ils ont compris que si une majorité du Parlement cède néanmoins, un référendum est inévitable et que la possibilité sera alors donnée au peuple de défendre ses droits et ses libertés. Ces derniers jours, M. Cassis a malheureusement vécu, à son niveau, ce que tous les détenteurs d’armes de ce pays vivent de manière presque quotidienne : la stigmatisation par une grande partie des médias et certains milieux politiques.

Nous comptons désormais sur nos membres pour exploiter ces moments historiques en recrutant chacune et chacun au moins un nouveau membre dans leur entourage. C’est ainsi que proTELL atteindra l’objectif stratégique de 20’000 membres pour ses 40 ans. Car aujourd’hui que le combat a commencé, chaque voix compte pour défendre nos droits et nos libertés ancestraux.

proTELL
Hans-Peter Wüthrich, Président
Jean-Luc Addor, Vice-Président
Robin Udry, Secrétaire général

proTELL
3000 Bern
Gesellschaft für ein freiheitliches Waffenrecht
Société pour un droit libéral sur les armes
Società per un diritto liberale sulle armi

E-Mail sekretariat@protell.ch
Tel. 062 873 35 00
Fax 062 873 00 35

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*