« La Suisse n’a plus aucune marge de négociation »

« La Suisse n’a plus aucune marge de négociation »

par Bruno Buchs, 23.01.2019

 

Monsieur Pierre Moscovici avertit la Suisse, à travers la RTS, que pour l’UE, la négociation sur l’accord cadre est terminée.

« Je le dirai au Président de la Confédération Ueli Maurer et au Conseiller fédéral Alain Berset », dit le représentant de l’Union européenne, « de notre côté la négociation sur l’accord avec la Suisse est définitivement terminée ».

Nous ne sommes pas sourds, Monsieur Moscovici, et nous allons prendre au mot votre avertissement.

Notre proximité géographique nous oblige à être des partenaires francs et loyaux:  il est important de nous dire les choses, en toute sincérité, sans détour, ni équivoque.

Nous devons donc vous dire  qu’il n’y aura pas de « deal » car le projet de contrat-cadre ne trouve pas d’approbation en Suisse, ni auprès des partis, ni auprès des partenaires sociaux et encore moins auprès de la population, souveraine dans notre pays.

Mais nous vous disons également que nous n’acceptons pas cette façon de nous mettre au pied du mur et de nous dicter votre volonté.

Voilà donc une raison de plus (car nous en avons des dizaines d’autres) de refuser la directive 2017/853 sur les armes que l’UE veut nous imposer.

Le 19 mai 2019, aux urnes, nous dirons non à ce diktat, comme nous dirons non au diktat de l’accord cadre.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*