Accord cadre: la fin de la Suisse


reprise de l’édito de Frank Leutenegger, www.swissguns.ch

Accord cadre: la fin de la Suisse

La prochaine révision de la loi sur les armes, qui sera librement acceptée par le peuple suisse, pour faire plaisir à Bruxelles et à economie.suisse, marquera la fin de l’exception suisse. Et cela se prépare déjà. L’accord-cadre que la Suisse et l’Europe se préparent à signer en sera l’instrument.

L’Union européenne a publié récemment un document – « fact sheet » – sur ses relations avec la Suisse. Document bien fait plein de données factuelles irréfutables.

Nos relations avec l’Europe institutionnelle datent de 1972, avec le premier accord de libre échange. Aujourd’hui, les échanges commerciaux entre l’UE et la Suisse, se montent à 1 milliard d’euros par jour ouvrable.

La Suisse est aujourd’hui le quatrième partenaire commercial de l’UE après les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni. Elle représente 6,9 % des exportations de l’UE et 5,7 % de ses importations.

L’Europe est donc de loin le premier partenaire commercial de la Suisse. Elle représente environ 50 % des exportations suisses de biens et 60 % de ses importations.

Voila pour les informations objectives.

On passe maintenant au cœur du document:

– Les accords bilatéraux doivent être appliqués conformément à la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne antérieure ou postérieure à la signature

des accords.

– L’intégration du droit doit être mise à jour de manière dynamique.

– Le règlement des différends devra se faire devant un tribunal arbitral, qui saisira la Cour de justice

de l’Union,

– Et, bien entendu il y aura un dialogue constant entre la Cour de justice et le Tribunal fédéral suisse. Comprenez: donnée d’ordres européenne au petit Suisse obéissant

Dans le document européen, un point peut paraître à l’avantage de la Suisse: le respect des obligations constitutionnelles suisses. S’il y a un référendum contre une loi nouvelle que veut nous imposer, l’Europe attendra le résultat du vote. Mais, avant même le résultat, on nous aura gentiment informé de ce qu’on appelle la « cause guillotine »: « vous refusez cette petite chose et tous les accords tombent ».

Donc, quoi que l’Europe décide, nous devons accepter et remercier.

Et c’est à ce stade que SwissGuns est intéressé.

Cela fait longtemps que nous avons cessé de nous interroger sur l’économie de la Suisse – surtout avec une organisation, economie.suisse, qui est totalement inféodée au système de mondialisation.

Mais, pour les armes, il vaut encore la peine de rompre une lance. Comme le disait Guillaume Ier d’Orange-Nassau (1533-1584), « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de persévérer pour réussir. »

Les armes: si nous laissons l’Europe imposer ses lois à la Suisse une fois de plus, une fois seulement, nous pouvons dire adieu notre liberté. La prochaine révision de la loi sur les armes, qui sera librement acceptée par le peuple suisse, pour faire plaisir à Bruxelles et à economie.suisse, marquera la fin de l’exception suisse: plus de droit à posséder des armes mais des privilèges, accordés aux « bons », à ceux qui acceptent l’intrusion de la police dans leur vie privée, alors qu’ils n’ont commis aucun crime, à ceux qui acceptent que leurs données personnelles soient transmises à tous les fonctionnaires européens, des plus stupides aux plus corrompus, à ceux qui sont prêts à admettre que le droit de posséder une arme est un rêve d’antan, aujourd’hui disparu.

Et, si nous en arrivons là, ce sera la fin d’une Suisse indépendante. Il ne restera qu’une alternative: la soumission, c’est-à-dire l’assujettissement, ou l’adhésion. Charybde ou Scylla..

« Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de persévérer pour réussir. » Ce n’est pas vrai: il faut toujours espérer que nous aurons raison un jour. Maintenant. Pas dans 20 ou 100 ans. Et c’est pour cela qu’il faut nous battre, par tous les moyens, contre les puissances extérieures, mais aussi, contre nos amis bienveillants qui, à Berne, préparent la capitulation.

F.A.L. 8 octobre 2020

Document Suisse-Europe:

https://eeas.europa.eu/delegations/switzerland/85769/node/85769_fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*