1er août

1er août
par Bruno Buchs

Chères et chers compatriotes,

L’article 107 de la Constitution fédérale de la Confédération Suisse stipule: « La Confédération légifère afin de lutter contre l’usage abusif d’armes, d’accessoires d’armes et de munitions. »

La Loi fédérale sur les armes, les accessoires d’armes et les munitions (LArm) et l‘Ordonnance sur les armes, les accessoires d’armes et les munitions (OArm) assurent parfaitement la mise en œuvre de la constitution, à la satisfaction de la grande majorité du peuple Suisse.

L’ingérence de l’UE dans nos affaires intérieures en matières d’armes, par le biais de la directive européenne UE 2017/853 liberticide et mensongère doit être refusée catégoriquement et en bloc ; nous ne voulons pas être une « colonie » administrée par l’UE et nos lois nationales actuelles sont largement suffisantes pour assurer notre sécurité.

L’ancien brigadier Hans-Peter Wüthrich l’a clairement exprimé à l’occasion de son élection le 17 juin dernier à la présidence de proTELL, « Société pour un droit libéral sur les armes » : « le droit sur les armes n’est pas négociable ! » .

Soyons dignes de l’esprit du Pacte fédéral du 1er août 1291 et des Suissesses et Suisses qui ont défendu, avec leurs paroles, leurs actes, et leur sang nos libertés et notre auto-détermination au cours des siècles.

Unus pro omnibus, omnes pro uno !

Soutenons proTELL et toutes les associations qui luttent pour nos libértés.

LiberalArms, Bruno Buchs

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*